The true key to success

bucheronBonjour! Je m’appelle Joey et je suis un simple canadien qui travaille en tant que Programmeur Web (Création de sites web). Mise à part les langages de programmation, j’ai appris l’anglais à l’école sur plusieurs années. Un jour, j’ai décidé de me lancer, par plaisir, dans l’apprentissage de la langue japonaise, car la culture et la langue me sont fascinantes.

Pour m’aider dans cette aventure, je me suis inscrit au Add1Challenge. C’est par l’entremise de ce groupe que j’ai entendu parler fréquemment d’Italki. Il y avait même une liste de tuteurs recommandés pour nous faciliter la tâche. Cependant, en raison de mon manque de confiance et de connaissances, j’ai attendu environ 2 ou 3 semaines avant d’avoir ma première rencontre Skype.

Concernant ma première session, puisque je n’avais jamais parlé japonais auparavant, c’était très difficile. Je cherchais désespérément mes mots pendant la moitié de la session environ. Par contre, mon tuteur m’a énormément aidé et il a aussi fait preuve de beaucoup de patience. Cette épreuve a contribué à ma motivation et à me dépasser dans mes études. Au fil du temps, je suis devenu plus confiant et moins stressé d’avoir des discussions.

J’essaie de parler sur Italki 1 à 3 fois par semaine. J’utilise uniquement Italki et les conversations Skype pour me pratiquer, car il est simple de trouver un partenaire de conversation et de s’organiser (spécifier une heure de rencontre et il y a aussi moins d’imprévus). Puisque le Japon n’est pas près de chez-moi et qu’il n’y a pas un grand nombre de japonais où j’habite, c’est ma meilleur option.

Pour conclure, si vous apprenez une langue par vous-même ou bien que vous cherchez à aller plus loin avec une langue que vous connaissez déjà, je recommande fortement d’utiliser ou, du moins, essayer un service d’apprentissage de langues comme Italki. Pour la plupart, le plus gros défi reste à avoir le courage de programmer sa première session, mais en rétrospective, il n’y avait rien à craindre, parce que les tuteurs, de même que les autres étudiants, sont là pour vous aider.

English Translation

Greetings! My name is Joey and I’m a simple Canadian who works as a web programmer (creating websites). Aside from programming languages, I learned English at school over several years. One day, I decided to start, for fun, learning Japanese language because the culture and the language are fascinating to me.

To help me in this endeavor, I joined the Add1Challenge. Through this group, I frequently heard about the wonders of Italki. There was even a list of recommended tutors to help us start. However, because of my lack of confidence and knowledge, I waited around 2 to 3 weeks before having my first Skype conversation.

My first session was very hard, because I had never spoken Japanese before. I was searching desperately for my words for almost half the session. On the other hand, my tutor helped me tremendously and had a great deal of patience as well. This trial bolstered my motivation and will to go further in my studies. Over time, I have become more confident and less stressed to have discussions.

I try to talk on italki between once and thrice a week. I use only italki and Skype conversations to practice, because it is easy to find a language partner and to be organised (schedule a specific time and fewer mishaps). Considering that Japan is not close to home and there are few Japanese people where I live, it is my best option.

To conclude, if you are learning a language by yourself or you seek to go further with a language you already know, I strongly recommend using or, at the very least, trying a language learning service like italki. For many, the biggest challenge is still having the courage to schedule the first session. In hindsight, there is nothing to worry about, because the tutors, as well as the other students, are there to help

Joey has been a member of italki since February 2015